Pourquoi vous avez besoin d’un carnet de compliments. Maintenant.Pour photographes. Toutes les photos, sur film.

lifestyle and travel photography caroline Cuinet BlueCicada Photography-8

Quand avez-vous reçu ou donné un compliment sincère et réfléchi pour la dernière fois? On sait qu’un compliment fait du bien, que c’est utile, et pourtant, en y réfléchissant bien, je parie que l’on passe plus de temps à se critiquer qu’à se féliciter.

Quand j’étais prof, les compliments faisaient parti de mon quotidien. Je les donnais, je les recevais. Ils allaient bien au-delà des “j’aime” et des “wow, j’adore” que l’on voit souvent sur les réseaux sociaux. C’était ces compliments qui faisaient avancer les élèves, les collègues, parce qu’ils reconnaissaient un travail, des efforts, du temps passé sur quelque chose de difficile ou d’éprouvant.

Hoi An

Ecumer les feeds des réseaux sociaux a sûrement contribué à devenir un peu fainéant et même moins enclin à formuler des compliments profonds, car on est devenu conscient du nombre de “j’aime”. Je m’inclue bien sûr dans cette remarque. Je ne pense pas que je m’en serais rendue compte si je ne devais pas utiliser les réseaux sociaux pour promouvoir mon business. Comme cette manière de montrer notre “admiration” est nouvelle pour moi, j’ai eu du mal à jouer le “social media game”, et après quelque temps à ne pas comprendre le pourquoi du comment, il a fallu que j’en revienne aux bases.

Les bases sont simples. Peu importe le métier on fait ou l’âge qu’on a, il ne faut jamais perdre de vue qui l’on est, les qualités que l’on a, le travail et les efforts que que l’on fournit, même si l’on ne reçoit pas des centaines de validation instantanées.

Quand on reçoit un compliment sincère, cela vaut de l’or. Et l’or, ca se garde précieusement, ça s’admire, ça s’utilise, ça se partage aussi, quelques fois. Quand on se retrouve en bas, quand on se sent invisible, quand on oublie notre valeur, il est temps de retourner à ces compliments. Ce ne sont pas des compliments de surface, comme perdus dans un feed Facebook, ce sont des compliments sur votre personnalité, votre travail, vos efforts. Ils font partis de vous, ils sont vous!

Comment reconnaitre/donner un compliment constructif:

  • il fait plus que 3 mots
  • il reconnait les efforts, les actions, pas seulement le résultat.
  • il n’est pas nécessairement fait en public
  • ceux qui donnent le compliment vous font part de l’effet positif de vos actions/travail sur eux.

Quoi en faire:

  • Acceptez-les (oui, une petite dance dans le salon est autorisée)
  • écrivez-les et conservez-les au même endroit
  • faites quelque chose avec: un post-it sur le frigo, un mot au rouge a lèvres sur le miroir…)
  • rendez-leur visite de temps en temps, surtout quand vous en avez besoin.

lifestyle and travel photography caroline Cuinet BlueCicada Photography-7

Mon travail me demande maintenant de conserver ces compliments de manière publique. Mais je ne le fais pas toujours. J’ai reçu des compliments qui sont tellement fort à mes yeux, que je les ai gardés, rien que pour moi, pour les moments sérieusement difficiles.

Quand j’ai commencé à écrire cet article il y a deux semaines, j’ai eu besoin de le laisser mijoter un petit peu. Il y a deux jours, j’ai reçu le témoignage de ma première “élève” Jeni, avec qui je travaille depuis quelques mois. Son témoignage m’a renversé! Alors que je l’ajoutais à mon carnet, je me suis sentie non seulement vraiment valorisée, mais reconnue pour mes efforts, mon travail, et encouragée.

N’oubliez pas de donner ce beau cadeau a quelqu’un aujourd’hui ou demain ou la semaine prochaine – cette personne, cela peut être vous aussi.

  • Fanny said:

    Merci pour cet article. Et c'est plus que vrai tout ce que tu dis là !

    En tout cas, chapeau pour ton travail; tes photos sont superbes.

    xox

  • Julie said:

    C'est un très joli article, tellement vrai. Je suis aussi prof à 3/5ème et c'est vrai que le compliment, l'encouragement font partie de mon quotidien.
    Regarde ce projet aussi, c'est chouette : http://www.thebosontouch.com/